« Science des jardiniers : le printemps, du bon pour le management | Accueil | Handicap et relations professionnelles »

30/06/2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tiens tiens, je suis moi aussi réticente à travailler sur la métaphore du chef d'orchestre en management, mais pour d'autres raisons, il me semble.
Je vais donc y réfléchir.

Et dans la foulée, cette idée des "limites" de l'analogie m'invite aussi à réfléchir à celles de la métaphore du skipper, que j'utilise, en revanche, régulièrement.

a suivre...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Associé

Le blogueur


  • Olivier Pauvarel


    Coach, conseil de direction, consultant en management social

    J'aime ce bon mot de Miles Davis : "Ce qui compte, c'est la note d'après..." Belle métaphore pour les relations humaines et pour ce blog sur le management social.

    A chaque note ouvrir un possible, reprendre autrement un sujet traité, accueillir la réflexion provisoire de l’instant. Ou risquer un silence, l’audace d’une dissonance, d’un décalage fugace que la note d’après pourrait rendre fertile.

Troisieme Voie

Analyse Transactionnelle et Autorite

En résonance : autres blogs